Liqueur de fraises ou de citron ou de tout autre fruit

Liqueur fraise ou citron
Ma première cuvée de liqueur fraise ou citron en 2013

Recevant beaucoup d'éloges pour des liqueurs maison que je fabrique à partir de pelures ou de fruits un peu blets, je vous partage aujourd'hui la recette ultra-simple inspirée de celle de liqueur de fraises ou de citron du blog Les gourmandises d'Isa. Dégustées très frais, ces liqueurs raviront toutes les papilles.

Liqueur de fraises

Quand je pars faire la cueillette de fraises près de chez moi au printemps, je m'emporte toujours un peu et ramène facilement 3-4 kg de ces fruits délicieux mais fragiles. Même avec beaucoup de bonne volonté, et forçant tout le monde à en manger au ptit déj, ou en dessert matin-midi-soir, la Famille21 cale un peu, surtout lors de ma 3e cueillette la même semaine.

Comme je ne suis pas très confiture, j'ai trouvé un destin des plus exquis pour ces fraises qui me restent sur les bras et qui ne sont pas des plus belles : la liqueur de fraises.

Recette

Après avoir rapidement lavé, équeuté et coupé en 2 mes fraises, je les pèse, et je les immerge dans la même quantité de vodka (achetée au supermarché, env. 10.- la bouteille de 75dl). Je les laisse tranquille une quinzaine de jours à température ambiante dans un récipient fermé à prévoir assez grand.

Au bout des deux semaines de repos, je prépare un sirop en faisant chauffer du sucre avec de l'eau jusqu'à dissolution complète du sucre. Dès que le sirop est tiède, je le verse dans le récipient qui contient les fraises à la vodka. Après une journée, je filtre avec une passoire et je mets en bouteille.

Quantités

  • 750g de fraises
  • 75dl de vodka
  • 750 de sucre
  • 75dl d'eau

Liqueur de citron : le limoncello

A la même époque, j'avais également des citrons bio pour lesquels je n'utilisais que le jus. La peau partait donc au compost jusqu'à ce que je découvre la recette du limoncello qui me permet de valoriser ces pelures.

Recette

Après avoir lavé une demi-douzaine de citrons, je récolte le zeste à l'aide d'un économe dans un récipient que je remplis de vodka et que je laisse ensuite reposer fermé pendant quinze jours.

De même que pour la liqueur de fraises, je prépare le sirop et l'ajoute à la vodka une fois tiède. Par contre, j'attends une semaine avant de filtrer et mettre en bouteille.

Quantités

Pour mieux mémoriser la recette, je reste sur la même logique que la liqueur de fraises, mais vous pouvez bien sûr diminuer la quantité de sucre pour obtenir une liqueur moins douce.

  • zeste de 5-6 citrons bio
  • 75dl de vodka
  • 750g de sucre
  • 75dl d'eau

Liqueur d'autres fruits

J'ai tenté l'expérience avec des cerises et des framboises également. Ces liqueurs ont reçu un bon accueil partout où je les ai amenées.

Je jetais les fraises ou les cerises qui avaient gogé dans la vodka et qui en sortaient encore plus mal en point. Leur aspect n'a pas rebuté certains amateurs de fruits alcoolisés et c'est comme cela que j'arrive à un zéro déchet des plus commodes.

Santé !

Fabrication de bulles de savon

Bébé21 adore les bulles de savon, et nous nous sommes lancés à la recherche de LA recette permettant de reproduire ces merveilles sphériques et irisées en quantité pour éviter d'acheter un tube à bulles au bout de chaque séance.

Recette pour bulles de savon

Internet fourmille de recettes diverses (sur Wikipedia, ou d'autres sites), pour bulles géantes ou non, mais il nous a fallu constater une chose primordiale : la qualité du mélange final dépend essentiellement du savon utilisé.

Résultat no 1 : il faut oublier les produits vaisselle écolos qui ne font presque pas de bulles.

Résultat no 2 : il faut également oublier les produits vaisselle standards qui font des bulles, car une fois touillés, ça donne un produit qui fait 2-3 bulles sans couleur qui éclatent vite.

Résultat no 3 : Monsieur21 a jeté l'éponge, enfin, les tubes originaux que nous avons vidés parce que nos expériences de recettes n'ont pas été très concluantes.

La RSR fait une démo de bulles de savon

Quelques jours à peine après ce geste rageur de Monsieur21 (geste qui en réalité n'avait rien de rageur du tout, mais c'est juste pour ajouter un peu d'intensité à cet article), qu'entends-je sur la Radio Suisse Romande, radio de qualité ô combien sublime (et je suis sincère quand je dis ça) ? Qu'entends-je lors de l'inauguration du Rolex Learning Center à l'EPFL ? Une expérience en direct de fabrication de bulles de savon (à 39'20'') !

L'expérimentatrice Sarah Dirren, ayant plus de persévérance ou de moyens que nous, a testé un plus grand panel de produits savonneux et recommande de non pas utiliser du produit vaisselle mais du shampooing !

Je suis toute ouïe, tendue d'attention et guettant la marque qu'elle va annoncer comme la meilleure pour produire les plus belles bulles, mais non, pas une seule révélation. Et c'est là, aussi déçue que mes chaussettes, que je réalise qu'ils ne font pas de pub sur une radio publique (et en temps normal, je loue cette caractéristique). Ravalant ma frustration d'être si près de LA recette de bulles de savon, je réalise que je roule à 40 sur une route cantonale et que la voiture de derrière me fait des signes de phares depuis un bout de temps (oui, j'écoute la RSR quand je roule en voiture...).

Les miracles

Ne m'avouant pas vaincue (je ne m'avoue jamais vaincue, c'est un symptôme de ma positivite aigüe), j'écris à l'émission Impatience qui a présenté l'expérience de bulles de savon en demandant ingénûment s'il était possible que leur collaboratrice me révèle LA marque de shampooing testée et approuvée pour la fabrication de la potion ultime qui me donnera ces bulles tant convoitées.

Le premier miracle

Non seulement Impatience est une émission admirable dont j'apprécie la qualité, mais en plus, ils ont transféré ma demande à la personne concernée qui m'a aimablement répondu. Qu'elle en soit publiquement remerciée ici !

Et je vous révèle ici la recette suisse de bulles de savon :

  1. 1/3 de shampooing "I AM" de la Migros ou gels douche "Petit marseillais" (mais il faut ajouter un peu plus de glycérine)
  2. 2/3 d'eau distillée ou eau pour les fers à repasser
  3. 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  4. une giclette de glycérine (trouvable en pharmacie ou droguerie) ou de maïzena

Oui, les quantités m'ont été données de manière approximative. Mais je pense qu'il suffit de suivre une recette standard pour avoir des quantités en ml.

Le deuxième miracle

Toute impatiente d'éprouver cette recette, je me rue vers Monsieur21 pour lui demander si le sac poubelle qui a recueilli nos tubes de bulles à savon a été évacué ou non (oui, dans mon impétuosité, j'étais prête à fouiller les containers pour retrouver nos déchets et ces tubes). Et c'est là que je loue notre côté bobo-écolo, car Monsieur21 me sourit en me disant qu'il a mis ces tubes dans notre bac de recyclage et non pas dans la poubelle... je vous avoue mon soulagement lorsqu'il me ressort ces tubes propres et intacts, sans être ni égratigné, ni décoiffé.

Le troisième miracle

Malgré les quantités mélangées au pif, la recette donne effectivement de belles bulles (il faut quelques ajustages en eau ou en glycérine selon la trajectoire des bulles : si trop pomme-de-Newton, il faut rajouter de l'eau car le mélange contient peut-être trop de glycérine, si trop éphémère, il faut rajouter de la glycérine ou du sucre). Nous n'en avons pas obtenu autant qu'avec un tube acheté en commerce, mais le résultat est satisfaisant. Nonobstant l'irrégularité du souffle de Bébé21, ce dernier réussit même à produire quelques bulles qu'il s'amuse à éclater de la main aussitôt.