Cueillette de fraises 2010

Champ de fraises de Bussy-Chardonney
Champ de fraises de Bussy-Chardonney

La saison de la cueillette des fraises a commencé !

Fraises de Bussy-Chardonney

Nous avons inauguré cette courte et délicieuse période à Bussy-Chardonney où le sympathique et souriant producteur a ouvert son champ au public aujourd'hui même (enfin hier, mais j'ai pas eu le temps de finir cet article avant minuit) ! Les fraises ne sont pas rouges flamboyantes, mais même celles qui sont juste un peu roses sont sucrées, succulentes et odorantes. Cette production a la particularité d'être traitée de façon biologique (pas de pesticide, ni fongicide, anti-limace bio) sans toutefois être certifiée bio.

Les futures victimes de la Famille21
Les futures victimes de la Famille21

Le producteur s'est également lancé dans la culture de framboisiers.

Bons offerts par Fraises à cueillir de Mathod

Pour encourager certains à se déplacer pour cueillir des fraises romandes, nous proposons aux six premières personnes qui posteront un commentaire ci-dessous un bon de 2 kg de fraises à cueillir à Mathod (près d'Yverdon-les-Bains). Merci d'indiquer dans votre commentaire si vous souhaitez ou non le bon offert par la famille Burdet qui exploite l'auto-cueillette de Mathod, nous vous recontacterons pour vous envoyer le bon.

La famille Burdet vous conseille de vérifier sur son site Fraises à cueillir le soir avant votre expédition l'ouverture ou non de l'auto-cueillette sur son domaine.

Récolte de fraises de la Famille21
Récolte de 2.5kg de fraises de la Famille21

Période de l'auto-cueillette 2010 : le mois de juin uniquement

Etant donné la brièveté de la période d'auto-cueillette, nous invitons tous les amateurs de fraises à profiter des beaux jours qui viennent pour se ruer sur les différents endroits proposant l'auto-cueillette. En effet, la période court jusqu'à fin juin uniquement en Romandie, et encore ! les derniers jours ne vous donneront qu'un mal de dos (à force de chercher les rescapées ignorées des cueilleurs les jours précédents), ou des fraises à confiture...

Bonne cueillette 2010 !

Et le gagnant du pot de pesto à l’ail des ours est …

Photo du gagnant du concours pour le pot de pesto
Photo du gagnant du concours pour le pot de pesto

Au vu de la participation massive à notre concours express (sérieusement, j'ai bien cru qu'il n'y aurait personne...), le comité d'organisation a décidé d'offrir un prix de consolation (un petit pot de pesto) et un prix de prem's (un autre petit pot de pesto) en plus du premier prix promis (le gros pot de pesto) dans l'article de lancement.

Bravo à Laurent pour ce magnifique tatouage (je ne suis pas experte, mais je suis bluffée par la précision de l'écriture, par la beauté de la couleur choisie : le tatoueur devait être un artiste hors du commun).

Encore désolée pour le nombreux déçu qui n'a rien reçu (mais si jamais, la Famille21 a prévu un souper Pâtes fraîches au pesto à l'ail des ours cette semaine, alors, on peut prévoir 1-2 couverts en plus...).

Un pot de pesto d’ail des ours à gagner

Pesto à l'ail des ours
Un pot de pesto à l'ail des ours

J'ai fait un délicieux pesto maison avec l'ail des ours que j'ai récolté : j'en donne un demi-pot (environ 200g je pense, de quoi faire plusieurs fois les pâtes au pesto pour toute la famille...). Bébé21 a testé et a adoré, alors ça risque bien de plaire aux tout petits en général.

Pour gagner ce pot de pesto, merci aux intéressé(e)s de mettre un commentaire ci-dessous d'ici au dimanche 11 avril 2010 11:10 (heure suisse). Je ferai un tirage au sort avec une main innocente, et les commentaires dithyrambiques sur notre blog auront droit à 2 billets dans le chapeau. Et les commentaires avec une photo où on voit votre front (ou toute autre partie de votre corps) tatoué avec "Je suis fan de famille21.ch" en auront 10 de billets. C'est totalement arbitraire, mais la Famille21 n'a jamais prétendu être fair-play 🙂

Vos coordonnées ne seront ni diffusées, ni vendues, ni utilisées à une autre quelconque et perverse fin que celle de vous envoyer ce pot de pesto. Juré craché.

Composition : ail des ours sauvage, pignons, huile d'olive bio, parmesan (du vrai parmagiano), sel, poivre.

L’ail des ours, le retour

Ail des ours
Ail des ours

Plus efficace que le spray au poivre, plus discret que le taser (c'est un pistolet électrique) qu'Yvan Perrin a testé, il existe une arme redoutable pour éloigner toute personne indésirable dans un rayon de 5 à 10 mètres minimum : j'ai nommé l'ail des ours ! En plus c'est vert, c'est "bio", un sujet idéal pour un blog à prétention ... euh, en fait non, nous n'avons aucune prétention particulière.

Cet article marque le retour du printemps (et donc de l'ail des ours) ainsi que le mien dans la blogosphère. Ou plutôt le retour à mon blog tout court, car c'est vraiment pas sûr que j'aie manqué à la blogosphère (tant que je n'ai pas de club de fans histériques qui s'arrachent les habits en me suppliant de continuer à bloguer, je ne pécherai pas d'orgueil).

Idées de recettes

Avec le retour des beaux jours arrive l'éclosion de cette plante un peu plus populaire en Suisse allemande que sous nos latitudes romandes et qui peut s'apprêter de manières variées : en soupe onctueuse (délicieuse, la Famille21 l'a récemment testée), en salade (mélangée avec du rampon par ex. c'est succulent, même Bébé21 - pourtant méfiant envers tout ce qui est vert - en redemande), en "épinards" à la crème, en pesto (remplacer dans la recette originale le basilic et les gousses d'ail par des feuilles d'ail des ours), en chips (hiii, je vais tester ça demain) ou encore comme légume sauté, et j'en passe, car le choix de mets ne manque pas comme les nombreuses recettes sur internet en témoignent.

Avantages

Qu'a-t-elle de si extraordinaire cette herbe sauvage ? Outre ses vertus médicinales et nutritionnelles dont j'ignorais l'existence jusqu'à la rédaction de ces quelques lignes, il y a :

  • son côté résolument bobo-urbain car on la trouve presque au centre ville de Lausanne par ex. : il suffit qu'il y ait un peu de sous-bois et un frêle ruisseau pour qu'elle se répande généreusement (ma cueillette de la semaine passée s'est d'ailleurs faite pile en face de l'arrêt Unil-Sorge du M1) ;
  • sa récolte ludique et gratuite ;
  • sa présence abondante et accessible ;
  • son goût marqué (oui, bon, faut aimer l'ail, mais cuite, elle ne sent presque plus rien).

Donc l'ail des ours cumule de nombreux avantages et un seul gros inconvénient : quand c'est consommé cru, même l'amoureuse à haute tolérance olfactive que je suis ne peut supporter l'haleine de Monsieur21 tellement ça fouette. D'un autre point de vue, cela peut s'ajouter à la liste de bienfaits de cette plante étonnante : quand un membre de la famille en mange, tout le monde en prend pour "neutraliser" son odeur pestilentielle ; l'ail des ours, source insoupçonnée de cohésion familiale...

Attention danger

Un petit avertissement toutefois : il paraît qu'elle peut être confondue avec le muguet de mai ou le colchique d'automne, mais bon, faut vraiment être distrait pour se tromper, parce que l'ail des ours, je ne sais pas si j'ai été assez explicite ou pas, mais comme son nom l'indique très pudiquement, ça empeste l'ail une fois coupé ou frotté (les doigts s'imprègnent de cette odeur quand on en cueille), je dirais même que ça schlingue à tuer des mouches une fois mâché... mais moi, j'aime bien (le goût, pas l'odeur).

La quête du sain graal: le petit déjeuner

« On est ce que l'on mange ». Suivant cet excellent adage, j'ai décidé d'arrêter d'être un pot de nutella et de partir en quête du déjeuner idéal. Tel Indiana Jones dans les temples incas, moi c'est dans la pyramide alimentaire que je fais ma quête.

Un petit déj' ideal, c'est quoi?

Mes recherches sur le net m'ont gavées de normes nutritionnelles et de conseils génériques. Je vous en fait un résumé en mode express : "Whooo, le petit déj, c'est super important. Il faut manger des céréales et des fruits et des produits laitiers. Il faut boire aussi". C'est pas faux, mais je suis un peu plus exigeant. Mes critères supplémentaires sont:

  • Rapide : En moins de 30 minutes, ça doit être préparé, avalé, débarrassé et rangé.
  • Avoir bon goût
  • Être exempt de E. (E951, E251 et leurs copains).
  • Désolé les filles, le critère minceur, ça ne m'intéresse pas.

Okay mais, on mange quoi?

Voilà trois menus qui me semblent équilibrés, bons et rapides. J'alterne en fonction de ce qu'il y a dans les placards:

  1. Un bol de céréales au lait (lait de châtaignes, j'aime pas les vaches). Un jus de fruits fraîchement pressés.
  2. Un fruit coupé en quartiers à picorer. 2 tartines, un yaourt (de brebis...) et un grand verre d'eau.
  3. Une crème budwig et un thé.

Si c'est trop...

  • Trop long? J'abandonne le budwig et j'ai des jus de fruits au frigo.
  • Trop à manger? J'emporte pour les 10 heures. Le fruit et le yaourt se transportent bien.
  • Trop de cher? Je fais mon pain à la machine à pain et j'utilise pour les jus des fruits M-Budget.

Quelques conseils pour les courses.

Muesli Pomme Bio chez Coop
Muesli Pomme Bio chez Coop
  • Certains céréales bio de la Coop sont délicieux, d'autres sont ignobles. Il y en a deux très bons: Les choco-amaranth (5.40CHF / 500gr) et les mueseli croquant au pommes (5.20CHF /500gr).
  • Chez Manor, ils vendent parfois des « oranges à jus » (1.90 CHF / Kg). Bien moins chères que les oranges standard et bien juteuses. Ils vendent également des cartons de 5l de jus de pomme délicieux (15CHF / 5l).

    Choco Amaranth chez coop
    Choco Amaranth chez Coop
  • Pour faire son pain, il ne faut pas grand chose : farines complètes ou mi-blanches, graines de tournesol et de courge, sachets de levure, tout se trouve au supermarché.
  • Le miel suisse est juste hors de prix. Le miel français est deux fois moins cher et très bon.
  • Le lait de châtaignes en poudre se trouve en magasin diététique/bio. Les yaourts de brebis à la Migros.