Covid-19 et désinformation

Cette crise que nous traversons met en lumière de graves travers de notre société qu'il ne faut pas ignorer ou taire sous peine de s'en faire complice.

Parce que nos médias romands ne font plus leur boulot et ont abandonné la pluralité d'opinions, le débat d'idées et la recherche de vérité, j'apporte ma modeste pierre à leur effondrement en relayant ici deux vidéos de citoyens suisses qui doutent prudemment et qui questionnent avec raison cette crise que nous traversons.

Merci à eux pour leur courage et le temps qu'ils y consacrent.


Ceux qui ont gagné notre confiance hier en nous informant nous désinforment aujourd'hui. La presse et la télévision n'ont plus comme objectif de nous informer, mais de nous influencer: Mensonges par omission, censure, déformation, parti pris politique, diabolisation et bien-pensance sont maintenant patents au quotidien.

Ces médias aujourd'hui chantent à l'unisson la seule façon de penser qui soit tolérée et étiquettent de "complotisme" quiconque leur tiendrait tête.

Foutez un coup de pioche dans votre télé et brûlez vos journaux, cette crise n'est pas sanitaire, elle est médiatique.

Monsieur21

Papa21 de deux garçons21, fantaisiste, informaticien, bloggeur.

Commentaires

  • La première phrase de la vidéo de J-D Michel : "D'après ce qu'on sait aujourd'hui, les caractéristiques de l'épidémie de Covid, en terme de contagiosité, de dangerosité et létalité, sont exactement les mêmes, en tant qu'ordre de grandeur, que les épidémies d'influenza qu'on a année après année". Ceci est énoncé comme une vérité indiscutable et indiscutée.
    Le seul problème, c'est que c'est un avis très minoritaire, donc hautement discutable, et qui demanderait à être étayé. Que le bonhomme ait tort ou raison (ce qui n'est pas la question), il se comporte en tout cas comme un typique propagateur de désinfornation. Je l'imagine bien repris sur Russia Today.

    • Merci d'avoir pris le temps d'écouter et de commenter la première phrase de cette vidéo de plus d'une heure.
      Votre commentaire ne manque cependant pas d'audace : Qualifier une personne de "propagateur de désinformation" sur la base d'une seule phrase trop assurée à votre goût, cela est pour le moins abrupte. Reprocher à un locuteur d'asséner une vérité non étayée en assénant soi-même sa propre vérité non étayée, voilà qui est cocasse. Et terminer son jugement dans une pure considération imaginaire confine alors au ridicule.

      Je vous invite vraiment à faire fi de votre première impression et de poursuivre le visionnage de cette vidéo qui aborde cette crise sous bien des aspects intéressants: Absence d'une politique de santé, corruption des médias et des agences de santé, erreurs du gouvernement, limites des modèles théoriques, importance du lien social, microbiote, virome et santé ...

      Apprenez pour finir que M. Michel tiens un blog qui reprend les points de vues présentés dans cette vidéo en les étayant de nombreuses sources: http://jdmichel.blog.tdg.ch/

      • Alors je vais étayer pourquoi ce monsieur se trompe :
        - Le covid a rendu malade (voire tué) pas mal de personnes travaillant dans la santé au contact de malades : à ce que je sache, ce n'est pas le cas de la grippe saisonnière.
        - La situation catastrophique dans le Nord de l'Italie (Brescia principalement) montre aussi que, sans mesures appropriées, le covid fait des ravages. Là aussi, c'est pas juste la grippe.
        Je n'ai pas une heure à consacrer à quelqu'un qui, d'emblée, par sur des bases aussi fausses, désolé ! Il a au moins le mérite d'annoncer la couleur...

        • Comme bien souvent maintenant sur Youtube, les premières phrases de la vidéo ne sont pas le début du discours mais un court extrait que l'éditeur de la vidéo a trouvé percutant de mettre en exergue. L'interview complète commence à 2:23 et ce passage que vous prenez à tord pour le début du discours se trouve en réalité à 13:49.

          Je n'insiste pas sur vos arguments, ils sont abordés dans la vidéo...

          Merci encore pour ce commentaire et pour avoir consacré autant de votre temps à commenter une vidéo que vous n'avez pas regardé faute de temps.

  • Je viens de voir la moitié de la vidéo des 2 femmes. C'est pas possible d'être aussi bêtes : effectivement, le Covid aura tué à peu près autant de personnes qu'une grippe annuelle. Mais c'est justement parce qu'on s'est confinés à temps !

    Si on veut voir les effets du Covid quand on gère ça en minimisant les dangers, on a qu'à voir comment ça s'est passé en Lombardie. Et quels sont les pays qui ont le mieux géré la crise ? Taiwan et la Corée, autrement dit ceux qui ont été proactifs et ont pris des mesures strictes rapidement.

    Cette vidéo est une insulte à l'intelligence humaine.

    Mais merci de m'avoir distrait en cette période à l'actualité réduite !

    • Vous êtes désespérant. La vidéo de M. Michel répond avec intelligence aux différents points que vous avancez...
      - inutilité et dégâts du confinement généralisé et inanité de l'excuse "y'a peu de morts justement parce qu'on s'est confinés à temps !"
      - Manquement des gouvernements occidentaux à appliquer la méthode qui fonctionne: "Détection massif, Isolement et traitement des contaminés" comme en Corée ou à Taiwan (qui NE SE SONT PAS confiné. Où est passée votre logique ?)
      - Les multiple facteurs qui expliquent la mortalité importante de Lombardie.

      Vous persistez à écouter les choses partiellement et à discréditer l'ensemble d'un discours dès lors qu'une phrase vous y déplaît. C'est malheureux. Je crois que vous avez maintenant bien exposé votre manière d'aborder l'information et votre point de vue sur le sujet. Il vaut peut être mieux s'arrêter là.

  Laisser un commentaire