Le littering

Le littering, c'est le fait de jeter ses déchets dans l'espace public, partout sauf dans une poubelle. Même si celle-ci est à moins de 6 pas.

Je n'aurais jamais cru que notre belle Suisse pouvait devenir victime de ce genre d'incivilités. Pire, le phénomène a frappé à notre porte : Monsieur21 en a été témoin juste sous sa fenêtre l'autre jour, lorsqu'un jeune du quartier a fait éclater des ballons de baudruche sans en rammasser les éclats.

Petit interlude introductif, saynète d'une banlieue de l'agglomération lausannoise

Monsieur21 outré : "Hééé, gamin ! T'as pas oublié quelque chose par terre là ?"

Le gamin qui s'en allait déjà : "Hein ? Aaah, euh oui m'sieur, j'r'masse toudsuite m'sieur !"

A peine dépassé le coin du bâtiment, le gosse en question lâche ses déchets par terre.

Monsieur21 par une autre fenêtre un peu plus loin : "Héééééé, GAMIN ! Tu crois que je t'ai pas vu ! Tu reprends ça tout de suite et tu mets ça dans une poubelle !"

Et voilà comment, après une jeunesse rebelle et clope-au-bec, les petits hasards de la vie font que Monsieur21 se retrouve taggé de sale con-servateur.

Les raisons du littering

Affiche de l'IGSU
Affiche de l'IGSU pour lutter contre le littering

A la première place sur le podium des causes du littering, c'est le manque d'éducation à mon avis. La phrase magique est ici : les déchets vont à la poubelle.

C'est magique parce que ça marche même à la maison, où généralement les habitants ne laissent pas traîner des déchets sur le parquet ou le carrelage, sauf si vous avez des amis qui ont le syndrome de Diogène (trouble dont l'un des symptômes est d'accumuler les déchets et la saleté chez soi), ce qui devrait être assez rare (mais pas trop rare quand même pour que cela donne assez de matière à l'émission de télé-réalité C'est du propre sur M6).

A la deuxième place, c'est le raccourci bien arrangeant "les nettoyeurs vont ramasser de toute façon". Pour ceux qui ont encore une conscience, c'est drôlement pratique, cela permet de se refaire un karma limpide le lendemain. Mieux encore : ce déchet sur le sol donne un sens au travail du personnel de nettoyage.

Fichtre, le littering est donc un acte qui flirte avec l'altruisme : concierges, techniciens de surface ! Vous pouvez arrêter de faire les rabat-joies ingrats !

En dernière position, je suppose une déconnexion entre notre environnement extérieur et nous-même, qui nous permet de se détacher et jeter. Les campagnes d'affichages de l'IGSU (communauté d'intérêt pour un monde propre) tente de rétablir cette connexion perdue par des images chocs.

L'accroissement du littering

Mise à part l'ire tout à fait justifiée de Monsieur21, il faut savoir que le phénomène prend assez d'ampleur pour que nos autorités appliquent des mesures plus ou moins ludiques. Et pourquoi cette sensibilisation citoyenne se propage-t-elle aujourd'hui ? Car le littering a un coût certain : dans les communes, sur les ~100.- consacrés au nettoyage par personne par an, 20.- reviennent au nettoyage du littering (Le littering a un coût, p. 44). Au niveau Suisse, le montant estimé avoisine les 150 millions pour les espaces publics et 50 millions pour les réseaux de transports publics.

Les conséquences du littering

Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je fais la touriste dans un autre pays, et qu'il sent mauvais ou qu'il est sale, ça ne me donne pas envie d'y retourner.

Et pour le pays où on habite, c'est pareil, non ? Sentiment d'insécurité ou détérioration de la qualité de vie... c'est certain, quand je vois des déchets traîner partout dans la rue, ça me démange de jouer la mégère aigrie qui sermonne la populace mal élevée...

Campagne Nourrissez les poubelles à Lausanne
Campagne Nourrissez les poubelles à Lausanne

Quelques actions contre le littering

A Lausanne, des poubelles qui rôtent ont vu le jour avec la campagne Nourrissez les poubelles !

J'ai trouvé l'idée complètement idiote jusqu'au jour où une collègue m'a révélée que ses neveux adoraient ces poubelles qui parlent et ramassaient tous les déchets aux alentours pour les nourrir...

A Gland, une campagne Gland n'est pas une poubelle a inspiré ses citoyens.

A Préverenges, le nettoyage de la Plage est le rendez-vous annuel des habitants engagés.

Et ailleurs en Suisse, l'IGSU encourage les initiatives ponctuelles et les recense en images.

Pour en savoir plus

 

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

  Laisser un commentaire