Collectif pour la Défense de la Médecine Naturelle : pétition à prendre au sérieux ou pas ?

Alors que je m'apprêtais à visionner une vidéo pour une pétition envoyée par Belle-Maman21, Monsieur21 entendant les premières syllabes de la diatribe du Collectif pour la Défense de la Médecine Naturelle contre la directive du parlement européen Traditional Health Medical Products Directive (THMPD) s'écrie horrifié : "Ne regarde pas ça, je viens de perdre une heure à étudier la question".

Madame21 a mangé du lion (ou de la dent de lion)
Madame21 a mangé du lion pour cet article (ou plutôt de la dent de lion, et ça contient plein de bienfaits pour la santé)

Soit. Mais de 1. si quelqu'un vous dit "Ne pense pas à un éléphant !", vous y arrivez vous ? et 2. je reçois en moins de 3 jours de 4 personnes différentes le même lien vers cette vidéo qui harangue le chaland à signer une pétition pour remplacer la THMPD par un texte "reconnaissant les vertus thérapeutiques des préparations à base de plantes et accordant à chacun la liberté de choisir pour lui-même les thérapeutes et les traitements qui lui semblent les plus appropriés".

En laissant ce sujet brûlant de côté quelques heures, je me retrouve toute affligée de constater la disparition de la vidéo qui a visiblement reçu des critiques fondées (sinon, pourquoi retirer ce film ?). Mon chagrin est de courte durée, car je retrouve le texte de la voix off, et je saisis maintenant la raison de la frénésie e-pistolaire (désolée, ce petit jeu de mots était trop tentant) autour de cette pétition.

Une pétition aux airs de propagande (la forme)

Tout d'abord, ce Collectif joue sur l'émotionnel : "Madame, Monsieur, Imaginez votre enfant ou votre conjoint gravement malade...

Il existe un remède naturel et sans danger ni effets secondaires, qui pourrait peut-être le guérir...

Mais l'Union Européenne vous interdit de l'utiliser."

Alors, ce n'est pas possible de juste dire "vous tombez malade" ou "votre collègue est malade", non, c'est votre enfant ou votre conjoint qui tombe malade et en plus GRAVEMENT s'il-vous-plaît. Ensuite, c'est l'UE qui nous INTERDIT d'utiliser un remède existant et inoffensif. Je me sens forcément en colère contre cette entité inaccessible et puissante qui entrave ma liberté. J'ai forcément envie d'agir, petit David contre méchant Goliath, avec d'autres petits David, et cette pétition finalement ne me coûte pas grand chose, et ne m'engage à pas grand chose non plus mais peut aider d'autres (ce Collectif) à faire avancer le schmilblick.

Mais non. Madame21 ne va pas signer et je vous explique pourquoi.

Tout d'abord, parce que le site de la pétition ne met aucune référence, ni sur le texte de loi incriminé, ni sur les auteurs de la pétition, ni sur le Collectif. Louche.

Ensuite, parce que la vidéo a été retirée. Doublement louche.

Et finalement, parce qu'utiliser les émotions pour me faire adhérer à un mouvement, je trouve que c'est un procédé bien vil. Crier au loup avec des slogans choc ("Guérison défendue" dans le titre et la banderole du site de la pétition du Collectif, "les plantes médicinales bientôt interdites dans l’UE" comme titre des e-mails transmis), c'est terrible, ça fonctionne du tonnerre vu le nombre élevé d'internautes qui ont signé la pétition.

Mais finalement de quoi s'agit-il ? (le fond)

Le texte de loi incriminé a pour premier but d'éviter que des petits malins puissent vendre en toute impunité du gazon finement haché en gélule en y écrivant "soigne le cancer" par exemple. Il n'est en aucun cas question d'interdire des plantes, il n'est même pas question d'interdire des plantes en gélule ! Il est question d'exiger des preuves si l'on veut vendre des plantes en gélule en y accolant des propriétés médicinales.

Ceci dit, cette loi est très contraignante, carrément déconnectée de la réalité, pour ceux qui veulent par exemple pouvoir vendre des remèdes à base de pruneaux en ventant leurs effet laxatif.

Dans mon indignation, j'entends qu'on me rétorque que de toute façon, une pétition n'a aucun pouvoir de pression contre les autorités et que c'est juste une perte de temps. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce point de vue car si une pétition n'a pas de poids politique, je pense qu'elle a un poids psychologique. Après, que vaut une signature à une pétition en ligne, sachant qu'on peut créer autant de profils et d'e-mails que l'on veut et qu'il n'y a probablement pas de vérification poussée derrière ?

Mais alors que faire ?

Je ne connais pas le système européen pour dire quelle serait la solution pour modifier ou abroger la THMPD. Elire les bonnes personnes aux bons postes ? Alerter les associations pour la défense des consommateurs ? Nos lecteurs français ou belges (ou les deux) peuvent peut-être nous aider.

Nous avons la chance en Suisse de disposer de l'initiative populaire qui permet aux citoyens de proposer des modifications de notre Constitution fédérale. Si vous êtes citoyen suisse et que vous souhaitez signer quelque chose qui va vraiment faire avancer les choses dans le domaine de la santé, ruez-vous sur l'initiative populaire pour une caisse maladie publique (signez et faites signer l'initiative et zieutez l'argumentaire également).

Pour en savoir plus

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  • Pardon, le sujet est éminemment intéressant, j'ai reçu le même lien et me suis effarouchée de cette intrusion étatique (et lobbyiste) dans ma façon de me soigner...

    Ceci dit, j'ose ? J'ai adoré ta phrase : "vendre des remèdes à base de pruneaux en VENTANT leurs effet laxatif". Ah bon, ce n'était pas un jeu de mot :o) ?

    Merci pour tes recherches...

    • Mais de rien pour les recherches, c'est mon hobby (j'aimerais pouvoir dire : it's my job... un jour peut-être...).

      Mince, je devrais arrêter d'écrire tard le soir (mais quand sinon quand on a deux terribles petits la journée ?), je ne vois plus les fôtes !
      Celle-ci me fait beaucoup rire, et je ne l'avais même pas remarquée 🙂 Je crois que je vais la laisser et on dira que c'est un jeu de mots bien dissimulé pour les lecteurs et lectrices les plus attentifs. Merci Frédérique de l'avoir relevé !

    • Merci pour ce compliment !
      Je pensais : quand tu écris un commentaire, pense à mettre ton site web dans les infos, ça te fait une référence sur ton blog comme ça.

  • Ben, tu vois, j'avais reçu ce lien et je me demandais vraiment ce qu'il en retournait. Ben merci d'avoir fait le travail à ma place 😉

    Sujet très intéressant et bien fouillé (comme toujours). C'est un plaisir de te lire (comme toujours). Ta moustache est magnifiquement verte (comme toujours 😉

  • Bonjours, je prépare un éxposé sur les plantes médicinales et en cherchant sur internet je suis tombé sur ce site, j'aurais quelques question a poser et plus de renseignement sur le cas de l'interdiction des plantes médicinales. Si quelqun a le temps de présenté un peu plus le sujet j'en serais ravi. a bientot.

  Laisser un commentaire