Le coût des funérailles

Ma grand-mère est décédée il y a presque deux mois, et nous terminons à peine tout ce qui est nécessaire pour ses funérailles et la gestion de ses affaires. J'hésitais à écrire un article sur ce sujet en période de fêtes, plus souvent synonyme de réjouissances et de crises de foie que de décès.

Combien coûte un décès ?

Album photo de grand-maman
Album photo de grand-maman

Pis encore, j'aborde le problème plus délicat du coût des funérailles. Le prix peut varier du simple au double pour une "même" prestation selon les pompes funèbres choisies et le jour de la mort. Ma grand-maman étant morte un samedi, une majoration sur tous les tarifs a été appliquée (présence du croque-mort, déplacement, location de la voiture pour le déplacement etc.).

Selon les choix de la famille du défunt, le coût total des obsèques peut varier entre 3000 et 6'000 CHF. Et tant que le disparu a de la famille, cette dernière doit s'acquitter de tous les frais, aucune aide sociale n'est envisageable.

Comment ça se passe ?

Dans les instants qui suivent le décès, le désarroi incite les proches à tout déléguer aux pompes funèbres. Pire : si le décès est soudain, ce sont les ambulanciers appelés sur les lieux qui vont prendre contact avec un croque-mort qui vous est inconnu pendant que vous tentez d'encaisser la nouvelle.

Pour éviter toute surprise, le mieux est de tout prévoir à l'avance et de demander un devis à une entreprise de pompes funèbres. C'est ce que nous avions fait il y a quelques années, mais dans la panique du décès et le capharnaüm du déménagement de mes parents, ces derniers ont préféré laisser les choses se faire d'elles-mêmes. Avant de constater qu'ils allaient payer près du double de ce qui était prévu dans le devis.

Autres frais ?

A cela s'ajoute encore des frais divers comme le loyer du lieu d'habitation du défunt s'il vit seul (3 mois légaux de préavis avec acte de décès, 1 mois si la gérance est sympa, et 0 mois si vous protestez au téléphone et que vous écrivez une belle lettre expliquant la situation). Ou les honoraires des personnes prenant en charge une cérémonie religieuse ou encore le faire-part ou l'avis mortuaire dans un journal.

Epilogue (Edit : 2.5 mois après le décès)

Dans les autres frais "surprises", il faut encore compter la paperasse liée à la succession : entre 200 et 300 CHF pour un acte notarié stipulant que vous êtes les seuls héritiers (car grand-maman n'était pas suissesse par ex.) et encore à peu près la même somme pour le certificat d'héritier qui vous permettra de fermer le compte en banque du défunt, ou de recevoir le dépôt de garantie de son appartement...

Coût pour des obsèques avec incinération

Voici juste quelques exemples datant d'octobre-novembre 2010 :

  • Jour de décès en semaine à Morges, transfert au CHUV, déplacement à Montoie pour incinération et entrée au Jardin des Souvenirs dans une urne : env. 3900 CHF avec les pompes funèbres Blanchet et Wiesmann SA.
  • Jour de décès un samedi à Vevey, transfert au centre funéraire de Vevey, déplacement à Montoie pour incinération et transfert dans une urne plombée : env. 5800 CHF avec les pompes funèbres Acropole.

Les prix incompressibles

Certaines prestations ou objets ont un prix moyen sur lequel il faut compter :

  • Un cercueil simple pour incinération : ~1000 CHF
  • Incinération : ~500 CHF
  • Formalités légales de décès et démarches administratives : ~150 CHF

Lien utile

Quelle alternative ?

Je ne saurai comment faire pour un enterrement moins cher ou plus écolo, peut-être que les Arbres de mémoire sont une piste. Une recherche rapide sur le net ne fait ressortir que des choses farfelues et peu convaincantes. Le plus "simple" serait de faire disparaître son corps tout bonnement (en prévenant la famille tout de même). Un ravin, une fosse à piranha ou une broyeuse (pour le compost vu que les farines animales sont proscrites)...

Au revoir et merci !

Bien sûr, cela n'est que de l'argent et selon les convictions de chacun, il n'y a pas à rechigner sur le respect des traditions ou du rituel de deuil. Le plus dur a été de retourner dans le studio de ma grand-mère pour trier ses affaires personnelles. Plus encore que la rencontre avec son corps apprêté dans son cercueil où mes larmes ont coulé spontanément sur sa couverture jaune or, c'est le vide qu'elle laisse sur la chaise où elle avait l'habitude de s'asseoir ou sur son lit dans lequel je dormais aussi quand j'étais toute petite qui a provoqué un choc sourd en moi.

J'ai profité des deux heures de litanies de la cérémonie funèbre pour me rappeler d'elle comme je la perçois encore à travers toutes les photos surannées que j'ai récupérées des albums qu'elle conservait précieusement. Je les regarde avec nostalgie, en me félicitant d'avoir plus ou moins su lui montrer mon amour pendant qu'elle était vivante. Merci à François Valérie de nous le rappeler.

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  Laisser un commentaire