Meuble en carton

Pour meubler mon futur restaurant durable, j'avais plusieurs idées en tête : des meubles de seconde main, des meubles à base de matières naturelles, ou carrément pas de meuble. Et puis, j'ai entendu parler des meubles en carton. Ecolo, léger et robuste, cela me semblait la solution idéale, jusqu'à ce que je me rende compte que cela me coûterait une fortune d'avoir une table et quelques assises (chaises ou canapés) en carton. En effet, si les matières premières ne coûtent pas grand chose (voire sont gratuites comme le carton qu'on récupère autour des commerces qui en jettent à tours de bras - magasins de radio/TV par ex.), la réalisation d'un meuble prend un temps considérable qui lui donne une valeur non négligeable.

Par un concours de circonstances, le meuble en carton se fait insistant dans mon environnement d'information : par Biosphère qui en parle brièvement, et par une présentation dans le guide du shopping éthique de NiceFuture.com. Plutôt que d'en acheter des tout faits, je me suis dit que je pourrais très bien en fabriquer moi-même en prenant des cours et ainsi ajouter un savoir-faire sympathique à mes petites mains en construisant des meubles aux courbes originales. Avec le recul, c'est surtout à mon dos que j'ai ajouté des courbatures originales, car aussi innocente que cette activité semble paraître, elle est sacrément physique pour toutes celles et ceux qui ont plutôt l'habitude que de mouvoir leurs dix doigts sur un clavier sans bouger d'une oreille une journée syndicale durant.

1. Croquis
1. Croquis

Je me suis donc inscrite au cours proposé par les Cousines Vert-mine à Lausanne. Et quitte à faire un meuble autant qu'il soit immédiatement utile dans un salon bébé-friendly, j'ai opté pour la formule perso où mon cerveau déviant a imaginé une table basse presque impossible à réaliser car sans coin aigu qui pourrait se montrer menaçant à tout crâne infantile encore mou.

(Petite parenthèse... Oui, j'avoue que j'ai construit un mini-toboggan totalement bancal à base de coussins et de tapis à moins de 30 cm d'une table basse en bois et métal pour que Bébé21 puisse faire quelques descentes par un temps de vache-qui-pisse. Il a bien rigolé les 3 premières descentes. J'ai beaucoup moins rigolé quand il s'est cogné le front de tout son élan sur le coin de la table basse car un coussin a déguillé. Mère indigne qui s'en est encore voulu pendant plusieurs jours en contemplant la bosse bleutée ornant le front du pauvre enfant... Fin de la petite parenthèse.)

La réalisation se déroule en plusieurs étapes bien distinctes, et pour ma table basse, il m'a fallu environ 4 jours de travail avec environ 8h de travail par jour. En comptant 20.-/heure de travail, cette table revient donc à un peu plus de 700.- matériel compris.

J'avais naïvement imaginé pouvoir me lancer dans la fabrication à la chaîne de meubles en carton. Force m'est de constater que c'est une activité qui requiert de la place (idéalement un atelier de bricolage qui ne craint ni le bruit de la scie sauteuse, ni la poussière dégagée lors des découpages et limages du carton), et du temps.

J'avais naïvement (oui, bis) pensé rédiger une marche à suivre pour la fabrication de meubles en carton, mais c'était avant de prendre le cours et de constater qu'il vaut mieux faire une formation pour se rendre compte du matériel, des notions et de l'investissement à consacrer à cette activité. En lieu et place, voici juste les grandes étapes en images.

2. Découpe et encoches pour les pieds
2. Découpe et encoches pour les pieds
3. Mise en place des traverses
3. Mise en place des mini-traverses (bandes de carton pour soutenir le poids des objets)
4. Collage des plaques supérieures sur les mini-traverses
4. Collage des plaques supérieures sur les mini-traverses
5. Découpe des pieds de la table
5. Découpe des pieds de la table
6. Emboîtement des pieds dans les encoches
6. Emboîtement des pieds dans les encoches
7. Ajustement des pieds (largeur et horizontalité)
7. Ajustement des pieds (largeur et horizontalité)
8. Collage du pourtour
8. Collage du pourtour
9. Limage et finition de la structure
9. Limage et finition de la structure
10. Collage du papier peint
10. Collage du papier peint
11. Après vitrification : TADAAAA, direct au salon !
11. Après vitrification : TADAAAA, direct au salon !

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  • Dans les divers Hubs (www.the-hub.net), ils ont aussi pas mal expérimenté avec des meubles ont carton. Et pas toujours avec du succès non plus. L'un des problèmes semble être la stabilité, et l'autre - principal - la durabilité (des tables exposées prèsque chaque jour à de l'humidité, ça ne passe pas sans effet). La solution qui me semble la plus utile, c'est une combinaison de bois et de carton...

    • Effectivement la résistance à l'humidité ou carrément à l'eau (verre renversé par des petites mains maladroites) est un vrai problème. Mais à part le plastique, tout autre matériel non protégé (bois, métal) subit également les conséquences d'une longue exposition à l'humidité !

      Je vais d'ailleurs devoir remettre une couche de vernis (3V3 aquaréthane en vente à la coop) pour renforcer l'imperméabilité de ma table.

        • Je viens d'en acheter à la Coop Brico, et pour être plus précise, il s'agit d'un vitrificateur (30.- pour 0.75l), c'est marqué sans odeur ni solvant. C'est fabriqué en Europe, c'est vendu dans une boîte en acier recyclable. Sinon dans le même rayon, j'ai vu qu'il y avait des vernis certifiés "eco" mais j'ai pas regardé les détails. Y a un formulaire de contact sur leur site web, je vais simplement leur poser ta question !

        • Je viens de recevoir la réponse officielle de V33 à propos de ce vitrificateur à séchage rapide. Voici un copier-coller du message que j'ai reçu :

          Bonjour,

          Vous avez en main le produit le plus écologique de la gamme V33.

          Ils est muni de l'Ecolabel Européen, il répond a la norme jouet EN 71,
          de plus il est Hypoallergenique, donc aucune émission nocive , contient 0% de COV et ne contient pas de métaux lourds

          C'est un "aquaréthane" et ce n'est pas un produit testé contact alimentaire car il est destinés au sol mais si nous devions demander a avoir la certification ce produit passerait largement et facilement les tests.

          J'espère avoir répondu a vos questions et reste néanmoins volontiers a votre disposition

          Meilleures salutations

          José DIZ
          Directeur Général / Generaldirektor

          V33 SUISSE S.A.
          Route de Corcelles 5
          1530 Payerne
          Tél.: +41 (0)26 663 92 10
          Fax :+41 (0)26 663 92 11
          e-mail: jose.diz@v33.com
          http://www.v33.ch

  • Bravo Mme 21, t'as vraiment des grandes idées et beaucoup d'enthousiasme! Ta table est très réussie!

    Bisous et à bientôt!

  Laisser un commentaire