Hypnonatal

Madame21 et Bébé21 à 7 mois
Madame21 et Bébé21 à 7 mois

Pour la préparation à la naissance de Bébé21 que je voulais le moins médicalisé possible, j'ai tenté toutes les méthodes naturelles qui sont parvenues à ma connaissance et qui paraissaient convenir à une personne - douillette - comme moi (exit donc l'acupuncture et ses aiguilles qui me font tourner de l'oeil, ou l'homéopathie et son efficacité controversée).

En cherchant le moyen de me faire accompagner pour un accouchement en maison de naissance, j'ai découvert le métier de "doula" et par pérégrination connexe sur le web la méthode de l'hypnonatal.

Pourquoi essayer l'hypnonatal ?

Je pleure comme une madeleine à chaque trémolo d'un film ou d'une série quelconque. Je me considère comme une personne d'une influençabilité certaine (Monsieur21 craint d'ailleurs que je me fasse aborder par des scientologistes et que je quitte homme et enfants pour me marier avec Tom Cruise). Et mon prof de gym du gymnase, qui a eu la bonne idée de tester un peu de sophrologie en fin de cours une fois, m'a filé deux bonnes claques pour me sortir de mon sommeil profond, car il voulait éteindre les lumières et fermer la salle alors que j'étais la dernière et seule élève à ronfler en bavant voluptueusement sur le tapis de sol...

Bref, comme je semble avoir les prédispositions psychiques d'une personne sur laquelle l'hypnose marcherait du tonnerre et que les cours d'hypnonatal dans la région étaient financièrement abordables, je me suis lancée dans l'aventure.

Les cours d'hypnonatal

En m'inscrivant aux cours, je reçois un petit livret personnel où je note diverses choses comme le scénario de mon accouchement idéal, mon degré d'appréhension, l'évolution de tout ceci au fil des séances etc.

Les cours eux-même se décomposent en plusieurs parties : petites discussions sur l'écoute des CD d'hypnonatal à la maison, session d'hypnose, puis petit feedback et échanges avec les autres participantes. Les pères sont invités à la dernière séance, et c'est là que j'ai découvert que certaines personnes sont complètement hermétiques à l'hypnose : pendant que je tentais vainement de me rappeler ce que la monitrice d'hypnonatal a dit entre "fermez doucement vos yeux" et "à 3, vous pouvez rouvrir les yeux !", Monsieur21 expliquait que cela n'a eu aucun effet sur lui, et qu'il s'est regardé pousser les ongles des pieds pendant 30 minutes...

Les résultats de l'hypnonatal

Je n'ai retiré que des effets bénéfiques de l'hypnonatal : un moment consacré uniquement à soi et à son bébé, une parenthèse dans le quotidien pour une séance relaxation par l'auto-hypnose (grâce à l'écoute de CD remis pendant les séances), un conditionnement positif pour l'accouchement, un renforcement de la confiance que tout va bien se passer.

Je suis donc arrivée au jour du terme confiante et sereine. Comme on pouvait mettre un CD personnel pour l'accouchement à l'hôpital, nous en avions préparé un avec la musique de fond des CD d'hypnonatal, et ces mélodies familières m'ont tout de suite mise en bonne condition psychologique malgré les divers appareils et câbles auxquels j'étais connectée. Cela ne m'a pas empêché d'avoir vécu un accouchement hyper médicalisé qui s'est fini en césarienne, donc à mille lieues de ce que j'avais imaginé et studieusement noté dans mon livret d'hypnonatal, mais jusqu'au dernier moment j'y ai cru. Et rien que pour ça, je recommande cette méthode à toute future maman réceptive aux méthodes hypnotiques.

D'ailleurs, je rebelote pour le 4e membre de la Famille21 qui arrive tout bientôt.

Pour en savoir plus

Vous pouvez contacter Sandrine Prince (c'est avec elle que j'ai suivi les cours d'hypnonatal) qui est, entre autres, doula dans la région de la Côte vaudoise.

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  • Bonjour Madame21,

    Je voulais juste vous prévenir que les deux liens sous "pour en savoir plus" ne sont pas corrects 🙂

  • Bonjour Madame 21,

    Je ne suis pas une femme et je suis certain que bien des choses concernant la femme m'échappe de très loin. Cependant la vie m'a fait découvrir des choses qui tienne du vivant et semble être en parallèle avec votre recherche. Je ne suis pas thérapeute '^^ et je ne souhaite pas vous vendre une chose qui encombrera davantage votre mental.

    En recherche de sources vives j'ai parcouru des sentiers qui me semblait d'une évidente vraisemblance avec le recul ... quoiqu'il en soit, j'ai été moi aussi tenté de recourir pour diverses raison à l'hypnose, auto-hypnose, etc .. et j'ai été amené à cotoyer des personnes qui me semblait encore plus en besoin que je ne l'étais. Quelque chose m'intriguait ...

    Mon proche entourage m'ont aider à comprendre ce qui me semble aujourd'hui l'évidence même : "On devient sous hypnose un avatar" déconnecté de nous même ce qui je conçoit peut être un objectif. Mais que reste t-il de note essence, notre être profond. L'Esprit se trouve déconnecté de nous mêmes, caché sous d'épais manteaux, étouffé par ce qui nous reste de conscience...

    En fait ce que l'on recherche le plus ardemment nous paraît très éloigné et l'on nous des effort inlassable afin de les atteindre en oubliant que toute les chose auquel on aspire sont en nous !!! Cette chose là me paraissait aussi abstrait qu'un vieux haiku (poème japonais) comme sortie d'un film d'arts martiaux, jusqu'à ce que moi même et sans intervention extérieur je commençais à en comprendre le sens.

    C'est au cours d'une expérience de méditation très simple et à la porté de tous qu'il m'a été permis de saisir cette chose là. J'espère que cela vous apportera autant et même plus qu'à moi. Veuillez visiter ce lien pour en faire vous même l'expérience :

    http://www.sahajayoga.asso.fr/experience_realisation_du_soi/experience_realisation_du_soi_protocol.htm

    • Merci justaseeker pour ce partage d'expérience.
      Je ne suis pas sûre de rechercher la même chose que vous, peut-être un jour plus tard, quand d'autres domaines du développement personnel auront été explorés. Je ne sais pas non plus de quoi est composé le "soi" : la conscience, la pleine conscience, l'inconscience, le subconscient ? Et de là, je ne peux dire si l'état d'hypnose dans lequel l'auto-hypnose me plonge me déconnecte vraiment de moi ou ne fait que de privilégier une partie de moi que je n'utilise pas souvent.

      Pour ce qui est de l'expérience de réalisation de soi qui est la cible de votre lien, la qualité du son est vraiment terrible, cela dissuade d'essayer !

  Laisser un commentaire