Ampoules à basse consommation : bien ou pas bien ?

Ampoule économique après 10 secondes d'allumage
Ampoule économique chez la Famille21 après 10 secondes d'allumage

Quand j'ai lu l'article (2009) de Bon à Savoir sur les ampoules économiques, je me suis précipitée dans un magasin pour me procurer le gagnant du comparatif établi. Je voulais en mettre partout, à la fois pour limiter le gaspillage (95% de l'énergie part en chaleur dans les ampoules à incandescence, 5% en lumière), et pour faire des économies.

Première réaction de Monsieur21 quand j'ai changé l'ampoule dans le bureau : moue perplexe, yeux plissés, puis levés au ciel - ou plutôt vers la nouvelle ampoule, et sentence péremptoire "c'est beaucoup trop sombre, ça va pas pour le bureau". Mille pensées à la seconde traversent mon esprit, Economique, Tendance, Ecologique, Test, Meilleur choix, etc. J'ai un nuage de tags dans ma tête, des arguments prêts à fuser, puis je me suis rappelée la maxime "tourne 7 fois la langue dans ta bouche avant qu'elle ne roule et n'amasse pas mousse car une fontaine où je ne boirai pas l'eau en vaut bien deux". Ou quelque chose d'approchant. Cette sagesse populaire a produit le meilleur effet, vu que j'ai eu le temps de me raviser, de garder la tête froide, et d'objectivement constater ce qui ne jouait pas.

Et voici mon bilan

Désavantages d'une ampoule économique

  • Ca met des plombes à atteindre sa luminosité maximale, non mais vraiment hein : on ne peut pas juste allumer pour vite chercher une broutille puis repartir.
  • L'équivalence en Watts, genre "équivalent à 60W", c'est apparemment PAS une garantie qui nous assure que ça sera aussi lumineux qu'une ampoule à incandescence à 60W.
  • La luminosité, c'est des lumens, et c'est PAS indiqué sur les emballages.
  • C'est pas donné donné au niveau prix, surtout si on veut rééquiper tout son appartement.
  • Y a une polémique à propos des ondes électro-magnétiques qui seraient nocives pour la santé (la nôtre de santé, pas celle du cactus).

Avantages

  • Ca utilise de manière plus efficace l'énergie et ça consomme 80% en moins qu'une ampoule classique (j'aime pas le gaspillage, c'est quelque chose de viscéral, j'y peux rien).
  • Ca dure plus longtemps qu'une ampoule classique et on peut les rapporter au point de vente si ça tient pas ses promesses de durée de vie.
  • Ca fait faire des économies à long terme.

Comment choisir son ampoule ?

Des nouveaux modèles sortent constamment et on a maintenant des formes, des puissances et des "couleurs" diverses. L'émission d'A Bon Entendeur sur les ampoules (2007) donne quelques conseils d'achats, et surtout, elle nous expose le calcul des économies financières pour un couple avec 2 enfants (je dis pas qu'on fait exprès d'avoir un second gamin pour se fondre dans le moule de la famille standard, mais c'est tout de même drôlement pratique) : en gros 600.- d'économies sur 4 ans. C'est pas énorme, mais c'est pas rien non plus.

Les ondes électro-magnétiques : qu'en est-il vraiment ?

Comme pour les couches lavables, où je découvre les aspects non écologiques après avoir investi pas mal d'argent (c'est pas si économique que les mamans-boutiques-écolos le prétendent selon la méthode d'entretien des couches, et c'est une catastrophe écologique pour ce qui est de la fabrication : j'ai d'ailleurs exposé mon coup de gueule à ce propos sur un autre blog), les ampoules économiques ont aussi leur côté sombre, et il s'agit de la nocivité des ondes qu'ils émettent lors de leur utilisation : Annie Lobé, journaliste scientifique de son état, nous met en garde par un article et une vidéo de démonstration.

Les associations de consommateurs et les autres études se montrent plus rassurants, mais préfèrent rester prudents en nous recommandant de ne pas installer une ampoule économique trop près de notre tête (genre plus loin qu'un mètre - au plafond par ex., ça devrait le faire).

Etiquette énergie
Etiquette énergie

Les conseils de Madame21 (une totale nulle en électricité soit dit en passant)

  • Quand une de vos ampoules actuelles rend l'âme, allez acheter une ampoule avec une classe énergie A (c'est noté sur l'étiquette énergie sur l'emballage de l'ampoule).
  • Si vous voulez être sûr que l'ampoule soit autant voire plus lumineuse que celle que vous remplacez, prenez un peu de marge sur l'équivalence en Watts notée sur l'emballage.
  • Suivez les conseils de la FRC (article pour les membres uniquement) pour le choix de l'emplacement des ampoules : classe A ou B au plafond, classe B à D comme lampe de bureau, de chevet ou de table.

Chez nous, c'est comme ça, on a des lampes classe A dans les chambres à coucher, et une classe C dans le bureau.

Pour les récalcitrants, de toute façon, dès 2012, vous ne trouverez plus d'ampoule à filament dans le commerce. Et ça sera pas la fin du monde, même si on nous le répète à coup de film et de rumeurs...

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  • Chère Madame21,

    Tout d'abord, c'est un réel plaisir de vous lire ! Votre approche n'est pas singulière et le ton humoristique est plus que plaisant..très agréable je l'avoue.

    Pour revenir au sujet des ampoules à basse consommation, figurez-vous que j'ai eu la même démarche que vous : pour consommer intelligemment et être un brin écolo, j'équipe mon apparte avec ces supras ampoules...mêmes constats que les vôtres : pas terrible question luminosité, du coup je jongle d'une ampoule "normale" à la version "éco" en fonction des besoins..et quel sport, vous vous en doutez j'imagine 🙂 J'ai pris bonne note de votre précieux conseil concernant la marge à prévoir sur l'équivalence en Watts, merci !

    Bien à vous, bonne continuation et plein succès pour votre projet d'entrepreneur !

    • Bienvenue Valérie sur notre blog, et merci beaucoup pour ce compliment qui me va droit au coeur ainsi que ce partage de votre expérience personnelle. Vos encouragements nous motivent à poursuivre notre démarche (pas toujours facile de combiner avec une famille et des ambitions professionnelles)...

  • Il y a quelques mois, j'ai vu un reportage de la tv québécoise à propos des ampoules. D'après eux les ampoules économiques présentent un inconvénient inattendu. Les ampoules classiques, à incandescence, chauffent et contribuent à augmenter la température des pièces de la maison. En remplaçant ces ampoules par des ampoules économiques, on perd de la chaleur et on compense en consommant plus de chauffage (mazout, etc.). Je ne me rappelle plus des données scientifiques mais j'ai trouvé cette histoire intéressante.

    • Alors en effet, le lien que j'ai indiqué dans le chapitre des désavantages d'une ampoule économique mentionne en partie ce "problème" : "Des esprits astucieux font remarquer que certes une ampoule classique à filament dépense 90% de son énergie sous forme de chaleur, mais que cette énergie n'est pas gâchée en intérieur puisque cela contribue à chauffer une pièce."

      Je me permets de douter du bon sens des personnes qui mettent des ampoules économiques et augmentent leur chauffage pour compenser la perte de chaleur : je ne vois pas ce qu'ils y gagnent écologiquement ou économiquement...

      J'ai vécu toute mon enfance dans un vieil appartement qui ne chauffait pas bien. La solution : on s'habillait chaudement !

  Laisser un commentaire