Jouets pour bébés et enfants : quelques astuces

A l'approche de Noël, d'un anniversaire, d'une communion ou de n'importe quelle occcasion où un cadeau à votre (petit-)enfant, filleul(e), neveu ou nièce sera apprécié, vous avez l'embarras du choix dans les commerces pour trouver un jouet approprié. Mais Madame21 elle ne veut pas faire simple là où on peut faire compliqué. Avec des conditions comme :

  • fabriqué en Suisse ou en Europe
  • composé de matières "naturelles" (bois massif, carton, métal)
  • à un prix abordable

eh bien je me retrouve souvent avec au plus 1-2 articles pour la tranche d'âge qui m'intéresse... Ca, c'est quand j'ai de la chance ou que je suis persévérante.

Logo de la campagne Cest pas du jeu
Logo de la campagne C'est pas du jeu !

Made in China, Fabriqué en Chine

Il y a les fois où, la mort dans l'âme et me jurant qu'on ne m'y reprendrait plus, j'achète quand même le jouet en plastique fabriqué en Chine, car il est omniprésent, léger, et pas cher comparé à son équivalent en bois... Sur le moment même, je fais l'autruche et maintenant que je me renseigne pour la rédaction de cet article, je me jure qu'on ne m'y reprendra plus...

Pourquoi ? Parce que le cadre de travail dans les industries chinoises est tout sauf rassurant : nombreuses heures supplémentaires, travail des enfants, mauvaises conditions d'hygiène et de sécurité. Une campagne C'est pas du jeu ! pour améliorer la situation a été lancée, des explications simples sur la provenance des jouets sont données, des chiffres effarants sur le travail des enfants en Asie sont estimées, mais plus que des mots, voici une chanson qui vous résumera bien la chose.

Pour le premier anniversaire de Bébé21, nous avions demandé aux invités de ne pas acheter de cadeau, et si vraiment, alors qu'ils évitent les jouets de Chine. Quand j'ai noté ceci sur la carte d'invitation, je ne me doutais pas que cela était une vraie gageure... C'est en découvrant cette carte du monde de l'exportation des jouets, et en voulant moi-même trouver un cadeau pour un petit copain de Bébé21 que je me suis rendue compte de la difficulté de l'exercice ! Malgré ces embûches, je ne me vois pas dire au destinataire de mon jouet Made in China : tiens, amuse-toi bien avec, c'est une petite fille à peine plus âgée que toi qui l'a fabriqué, et elle est peut-être morte d'épuisement au travail à l'heure qu'il est.

Comme le conseille l'article Pour un Noël responsable, la bonne méthode n'est pas de boycotter, mais d'avoir un comportement de consommation qui privilégie les détaillants et fabricants soucieux des conditions de travail de leurs employés, qu'ils soient de Chine ou d'ailleurs.

A Lausanne, le petit magasin Marelle tient cette politique-là, comme me l'a expliqué son propriétaire lors de la dernière assemblée générale vaudoise de l'Economie Sociale et Solidaire.

Train en bois dont les peintures sont testées par PetitFrère21
Train en bois dont les peintures sont testées par PetitFrère21

Acheter oui, mais sans toxicité !

Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires de l'Etat de Genève où travaille PetitFrère21 fait de temps en temps des campagnes de tests de toxicité sur divers objets du commerce dont les jouets pour enfants. Nous avons la chance de pouvoir récupérer les cobayes "sains" rescapés de ces analyses. Ces actions inopinées sont très honorables, mais il leur est bien sûr impossible de couvrir toute l'offre du marché qui se renouvelle constamment...

Avant de devenir mère, je n'étais même pas consciente que certains jouets pouvaient être nocifs pour les enfants. En voyant Bébé21 mettre tous ses jouets à la bouche, je me suis bien dit que je serais plus rassurée si la peinture/le plastique/le tissu qu'il tète goulûment n'a pas d'effet nuisible. Avant de faire la connaissance de Susana de la Revue Durable, je ne me doutais même pas qu'il existait des associations qui se préoccupent de la question et testent régulièrement les jouets.

Healthytoys.org

Avant de se procurer un jouet, il est possible de voir s'il contient des substances chimiques indésirables (plomb, arsenic, cadmium, mercure etc. miam!) sur le site américain HealthyStuff.org où des centaines de jouets sont testés chaque année. La plupart des grandes marques y sont, et on peut même faire des propositions de jouets à tester. Pour un peu que d'autres internautes appuient cette proposition, le jouet sera évalué par cette organisation dans les semaines qui suivent.

WECF et les ateliers Nesting

Plus près de chez nous, le site de Nesting vous prodigue conseils et astuces sur la mise en place d'un environnement sain pour votre progéniture :

Acheter non ! Mieux vaut louer !

L'inconvénient avec un jouet que l'enfant possède, c'est qu'il s'en lasse au bout d'un certain temps. Cela peut être 5 mois comme 5 minutes, et si c'est le second cas, vous vous retrouvez avec un objet sur les bras que vous rangez à la cave (en vue du prochain bébé), vendez (pour rentabiliser votre dépense), ou donnez (pour que cela fasse au moins un heureux, et tant pis si c'est pas le vôtre qui en profite).

Nos voisins Français ont la chance d'avoir des entreprises (euh, une seule en fait) sur leur sol proposant la location de jouets : il s'agit de dimdom.fr (merci à ciboulette pour son article à ce sujet). Cerise sur le gâteau, cette jeune boîte s'engage à nous louer des jouets sûrs et sains, et pour un prix encore assez raisonnable je trouve. Dimdom propose même de rendre votre blog neutre en CO2 en plantant 5 arbres pour chaque référencement (c'est Monsieur21 qui me l'a fait remarquer, candide comme je suis, je parle d'eux sans aucune prétention en retour...). Vivement qu'une telle entreprise arrive en Suisse !

Mais que fait la Suisse ?

Nous n'avons pas d'association JouetsSains.ch, pas d'atelier Nesting helvétique, pas de service de location de jouets "sains" romands... Comme quoi, retraité(e)s, mère ou père au foyer, bénévoles et entrepreneurs suisses de tout bord : il y a de quoi faire pour occuper nos journées de grisaille hivernale ! Allez hop, y à qu'à... 🙂

Ce que nous avons chez nous, ce sont les ludothèques, par ex. celles de Lausanne. Il en existe un peu partout en Romandie. Pour 1 à 5.-, on peut louer un jouet pour 3 semaines. Le seul désavantage des ludothèques que je vois, c'est que nous n'avons aucune garantie que le jouet est chimiquement sain. A quand une ludothèque saine et durable ? Allez, yaka...

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  • Et oui pas évident. Et encore, quand on trouve, on se retrouve avec du suremballé (mais moins grave, je te l'accorde).

    Sinon, il y a tous les jouets du jura, en bois. Il y a aussi des jouets en plastique qui viennent d'europe (même si pas forcement clean niveau compo).

    Tu connais, jouets au naturel: http://www.jouet-au-naturel.com/

    Il y a ravensburger, qui je crois est fabriqué en Europe, même si c'est très plastoc. (robuste ceci dit=)

    Playmobil est fabriqué en Europe (malte, Espagne...). Et il me semble que j'avais lu quelque part qu'il avaient passé avec succès des test de greenpeace (mais à confirmer, car je ne suis pas sûre).

    • Merci pour toutes ces références laciboulette. Je ne connaissais pas Jouets au naturel, mais c'est parce qu'on n'achète pas vraiment d'articles neufs (on en reçoit beaucoup de la parenté, et sinon on achète en occasion sur des sites de petites annonces).

  • Dans les gammes plastiques (pas forcément terrible niveau composition ceci dit), il y a smoby et écoffier qui sont fait en France.

    • Merci Valérie pour cette information. C'est réjouissant que l'idée fasse des petits en France... on attend la même chose du côté-ci de la frontière !

  • J'ai les mêmes critères que toi, et les jouets HABA sont supers! Ils sont fabriqués en Allemagne et sont en bois. Par contre les prix sont assez élevés faudrait regarder d'occasion...

  Répondre à Sinem