La pollution intérieure et les plantes dépolluantes

En cherchant à en savoir plus sur les plantes dépolluantes (dont je vous parlerai en fin d'article), je me suis intéressé à ce qu'elles pouvaient bien "dépolluer" et j'ai découvert mon sujet du jour:

La pollution intérieure

Les meubles à monter soi même sont composé de copeaux de bois et de beaucoup de colle
Les meubles à monter soi même sont en bois aggloméré: Des copeaux, de la colle, du formaldéhyde

Il s'avère que l'air à l'intérieur des habitations et des bureaux est bien souvent davantage polluée que l'air extérieur. En effet, à l'air extérieur qui entre dans notre appartement, vient s'ajouter toutes sortes de polluants issus d'à peu près tout ce qui compose notre chez-nous: meubles en bois agglomérés (comprendre "meubles Ikea" ), isolants, vernis, colles, produits d'entretiens, moquettes, insecticides, fumée, livres et magazines, plastiques, chauffe-eau, matériaux de construction etc ... Les polluants chimiques les plus courants portent les doux noms de Formaldéhyde, Xylène, Toluène, Benzène et Monoxyde de carbone et sont source entre autre d'irritation de la peau et des muqueuses, de baisse du système immunitaire, de cancer et de problèmes de reproduction.

A ces polluants chimiques viennent encore s'ajouter les polluants biologiques tels que  moisissures ou acariens qui sont plutôt sources d'allergie.

Vous trouverez ici une liste plus complète et très bien faite des polluants d'intérieur et de leurs sources respectives.

C'est un problème sérieux

Vous allez me demander comme je me le suis demandé moi même: "Mais Monsieur21, ça ne serait pas complètement négligeable cette pollution là ?" et je vous répondrai comme je me suis répondu après mes recherches: "Non cette pollution n'est pas négligeable " . C'en est tellement pas négligeable que la confédération suisse publie sur son site tout un dossier sur le sujet. La France a même été bien plus loin en créant un observatoire de la qualité de l'air intérieur.

Cet observatoire a mené entre 2003 et 2005 des mesures dans plus de 500 logements français dont voici les résultats télégraphiques: 9% des habitats sont très pollués par plusieurs polluants. 45% sont très peu pollués.  Le reste est entre les deux. C'est impressionnant: Seulement la moitié des habitations sont très peu polluées.

Est ce que ça me concerne ?

Les polluants contenus dans la cigarette
Les polluants contenus dans la cigarette

Ahaaa, vous aimeriez savoir dans quelle moitié vous vivez hein ? Moi aussi. Seulement voilà, c'est pas facile. Par soi même, il n'y a pas à ma connaissance de moyen de tester l'air de son logis. Sauf peut être de constater sur soi certains symptômes pouvant y être liéLe syndrôme du batiment malsain couvre tout sorte de symptômes et de maladies associées à un lieu particulier: irritations des yeux, nez, gorge, peau sèche, nez bouché, vertiges, difficulté à se concentrer ou à mémoriser, fatigue ... On peut aussi s'aider de son odorat : si ça sent la peinture, le renfermé ou le neuf, c'est certainement que votre air est chargé de certains polluants. Et si ça sent la fumée de cigarette, votre air est chargé de grosso-modo de tous les polluants d'intérieur courants.

Quant aux offres professionnelles dans le domaine de la mesure de qualité de l'air, elles se tournent uniquement vers les entreprises et je n'ai pas trouvé d'offre d'analyse directement pour particuliers.

Se protéger

A défaut de pouvoir quantifier la qualité de l'air de son chez-soi, on peut prendre quelques mesures pour l'améliorer et espérer que cela suffise. La mesure numéro 1 que toutes mes lectures s'accordent à proposer est : ne pas fumer à l'intérieur. C'est de loin la source première de pollution d'intérieur. S'ensuit le conseil d'aération « faire un courant d'air » au moins deux à trois fois par jour, pendant 5 à 10 minutes.

Puis viennent des conseils divers comme : bricoler (scier, percer) et imperméabiliser à l'extérieur si possible. Éviter les produits de nettoyage aérosols, les humidificateurs et les bâtons d'encens. Et finalement les règles de bon sens : nettoyer son logis régulièrement, ne pas y entreposer des solvants et des peintures, ne pas laisser son moteur tourner dans le garage etc...

Les plantes dépolluantes

Notre Monstera deliciosa, dévoreuse d'ammoniac et de formaldéhyde
Notre Monstera deliciosa, dévoreuse d'ammoniac et de formaldéhyde

En plus des moyens précédemment cités, une aide à la dépollution peut venir de vos plantes vertes. Les plantes vertes, ça respire et bon nombre d'entre elles en profitent également pour absorber au passage toutes sortes de polluants qui se trouve dans l'air de nos habitations. Travaillant ainsi discrètement pour purifier l'air que nous respirons au quotidien. Sympa les plantes !

Il semblerait que les effets dépolluants des plantes ne soit plus à prouver. Ces propriétés ont été étudiées dans les années 70 par la NASA dans l'optique de maintenir la qualité de l'air dans des lieux clos aux confins de l'espace. Par la suite, différents programmes de recherche, dont le récent Phyt'air en France, s'y sont également intéressés.

Pas toutes les plantes absorbent les polluants que l'on rencontre dans nos intérieurs et une plante donnée n'absorbe que quelques-uns ces nombreux polluants. Il convient donc de composer en fonction des propriétés de chaque plante. Pour une efficacité maximum, on donne comme mesure 1 plante pour 9 mètres carrés de surface.

Vous vous doutez bien que lorsque Madame21 l'a appris, notre appartement a failli se transformer en jungle tropicale... J'ai dû jouer de toute mon influence pour limiter l'invasion. Nous avons donc acheté une demi douzaine de plantes parmi la large collection de plantes dépolluantes qu'on peut trouver dans n'importe quel garden-center.

La Chlorophytum comosum de bebe21
La Chlorophytum comosum de Bébé21, elle raffole du toluène, du xylène et du benzène

Gardant en tête que la dépollution est un rôle secondaire de la plante verte qui se doit d'abord d'être décorative, nous avons simplement choisi quelques plantes avant tout jolies en veillant à ce qu'elles couvrent un large éventail de polluants.

Avec cette armée de travailleuses, une aération rigoureuse et une bonne hygiène, on est plutôt confiants quant à l'air que nous respirons. Quant à remplacer nos meubles ikea par des meubles d'ébénistes, on va le faire dès qu'on aura gagné au loto...

En savoir plus

Sur la pollution d'intérieur

Sur les plantes dépolluantes

Monsieur21

Papa21 de deux garçons21, fantaisiste, informaticien, bloggeur.

Commentaires

  • Bonjour,

    Votre site est très interessant je l'ai découvert par hasard.

    Etant botaniste je confirme l'effet bénéfique des plantes sur un intérieur,cependant il serait préférable d'éliminer les polluants à la source plutôt que de les combattre.

    Pour les meubles en bois agloméré ceux-ci sont une catastrophe surtout dans les chambres. Au lieu des meubles d'ébéniste qui coûtent une fortune et ne sont pas à la portée de toutes les bourses; pourquoi ne pas aller dans une menuiserie (je connais pas le système suisse mais on doit aussi pouvoir en trouver pas loin de chez vous) et acheter des planches et poutres et avec un peu d'huile de coude et de l'imagination (1 scie, quelques vis et clous et un peu de peinture naturelle) vous feriez une super chambre pour votre bébé 21, super originale, pas cher et surtout très saine.

    • Bonjour Sharon et bienvenue sur notre blog !

      Merci de ce complément! C'est vrai que je n'ai pas parlé de la solution "fait-maison". Pourtant on a justement demandé à Papy21 de faire un meuble de rangement sur mesures pour Bébé21 et on en est très content.

      Papy21 a acheté ses planches dans un centre commercial de bricolage où l'on peut demander des découpes aux dimensions voulues.

  Laisser un commentaire